Vitry-sur-Seine.

Direction pédagogique Florian Sitbon Florian Sitbon

École / Cycle de formation / Cycle d'insertion professionnelle / Concours / Contact
Elisa Ruschke

retour

Voir toutes les histoires

Elisa Ruschke, Ancienne élève du cycle de formation, actuellement comédienne

Quel a été ton parcours ? Comment as-tu découvert l’art dramatique, quels sont les évènements qui t’en ont donné le goût, pourquoi as-tu voulu en faire ton métier ?

J’ai été au LISA lycée de l’image et du son à Angoulême, puis suis entrée au Studio à Vitry, et suis entrée à l’ENSATT à Lyon après. J’en suis sortie en 2012.

Florian m’a énormément apporté . Il a même été mon premier metteur en scène lors d'une tournée. J'ai joué sous sa direction La petite Catherine d'Heinrich Von Kleist au CDN de Montpellier.

Comment as-tu entendu parler du Studio de Formation Théâtrale ?

Tout à fait par hasard sur internet, l’école venait juste d’ouvrir pratiquement, et Florian était en train de peindre les murs en rose.

Comment s’est déroulée ta rencontre avec le Studio et quelles ont été tes premières impressions de l’école ?

J’ai adoré cette école et la promo que j’ai eue. Je les vois tous encore ! C’est une école vraiment formidable que je recommande chaudement, elle m’a beaucoup apporté, et toutes les disciplines et les intervenants étaient de grande qualité. Nous avons eu beaucoup de chance, même en terme de prix, c’était donné.

Comment se sont ensuite déroulées tes années passées au Studio ? Que penses-tu de l’ambiance générale ?

C’était parfait. Très formateur.

Des cours que tu as appréciés plus spécifiquement ?

L’impro, la danse...

Avec du recul, que t’as apporté cette formation ?

Déjà la culture du théâtre contemporain, la rencontre avec des intervenants vraiment top, l’esprit de groupe.

Quel est aujourd’hui ton rapport avec le Studio ?

Je revois mes amis de la promo.

Un rôle ou une pièce que tu as travaillé(e), joué(e) et qui t’a marqué(e) ?

Lulu de Wedekind et Shratzia dans Funérailles D’hiver.

Vis-tu du théâtre aujourd’hui ?

Oui (je touche du bois).

Que dirais-tu à des jeunes ou à de moins jeunes apprentis comédiens qui envisageraient de se lancer dans des études théâtrales ?

De toujours créer quelque chose même quand ils sont engagé quelque part. Savoir se créer du travail est vraiment important pour rester solide selon moi.

Une ou des qualités pour être comédien ?

Avoir confiance en sa singularité sans avoir trop confiance…